Nouveau

Nous arrivons fin décembre, au moment de transférer notre nouveau site et il y aura une interruption totale d'une ou deux semaines afin de pouvoir réaliser ce transfert. L'adresse sera toujours: www.fortlitroz.ch. Au départ, il n'y aura que relativement peu de sujets, mais nous allons rajouter constamment d'ancien et de nouveaux sujets. Nous avons 1147 sujets et environ 20940 photos dans l'ancien site. La majorité des photos seront nouvelles. Encore un peu de patience et vous ne serez pas déçus. A bientôt. Bonnes fêtes de fin d'année
Chercher  
Association Fort de Litroz
Association Fort de Litroz
www.fortlitroz.ch
www.fortlitroz.ch

   Position de Litroz - Tête Noire
   Position de Châtelard - Giétroz
   Position de Finhaut
   Position de La Forclaz
   Les positions DCA
   Documents historiques
La région fortifiée du Léman au Gd St Bernard
Le secteur central: région St-Maurice
   Le secteur
   Le terrain
   La menace
   Concept défensif
   Articulation du dispositif fortifié
   Les fortifications
      Château de St Maurice
      Fort de Savatan
      Fort de Dailly
      Fort du Scex
      Fort de Cindey
      Fort de Toveyres
      Fort de Petit Mont
      Fort d'Evionnaz
      Fort de Vernayaz
      Ligne antichars Evionnaz - Collonges
      Barricade sur route de Lavey
      Barrage antichars de Lavey
      Canal de fuite de Lavey
      Autres fortifications du secteur
Secteur nord: secteur du Chablais
Secteur sud: secteur du Gd-St-Bernard
Secteur ouest: secteur du val de Trient
Autres forts suisses
Descriptions techniques
Documents historiques
Armes Suisses
Géostratégie
La Suisse en armes
Découverte du mois
Plans d'invasion de Hitler
Les armes secrètes de Hitler
5000 ans de fortifications
Activités club Litroz
Litroz jour après jour

Vidéos
Infos touristiques

ALPYFORT


  Canal de fuite de Lavey [3]

Ce canal est en fait le canal de fuite de l’usine hydroélectrique de Lavey. A la base, il s’agit d’un ouvrage civil qui sert à rejeter au fleuve les eaux turbinées de la centrale de Lavey (centrale souterraine creusée dans le roc à la base du rocher de Savatan). Le tracé de ce canal constitue une excellente coupure au niveau de la plaine car il est trop large pour l’infanterie et trop profond pour permettre le franchissement des chars. Son intérêt militaire est d’autant plus grand qu’il est situé en arrière de la position de barrage de Lavey et qu’il est sous le feu direct d’un certain nombre de pièces de la forteresse de Saint-Maurice (sans parler de l’artillerie mobile renforçant le secteur). Il constitue de ce fait un second obstacle majeur pour un agresseur cherchant à progresser de Lavey en direction de Saint-Maurice. En outre son tracé est parallèle au cours du fleuve qui coupe en diagonale la plaine et constitue de ce fait un troisième obstacle difficile à franchir. Pour ces diverses raisons, le canal de fuite de Lavey et le Rhône ont été pris en compte et intégrés au dispositif défensif de la cuvette de Saint-Maurice. L’armée a défini, lors de sa construction, les différentes conditions que devait remplir ce canal de fuite : largeur, profondeur, inclinaison des rives. Pour ce faire, l’armée a participé financièrement à cette construction. Des minages et des postes de déclenchement permettaient notamment de faire sauter les ponts qui franchissent le canal et le Rhône, de façon à isoler la rive valaisanne (Saint-Maurice) et la rive vaudoise (Lavey), au cas où un agresseur serait tout de même parvenu à forcer le barrage de Lavey. Plusieurs ouvrages d’infanterie sous roc, creusés dans la paroi de rocher qui surplombe l’usine hydroélectrique, complètent le verrou et permettaient de battre le secteur du front bastionné tout en flanquant les installations extérieures de l’usine hydro-électrique. Comme nous l’avons dit, le canal de Lavey était sous le feu de diverses pièces du secteur de Saint-Maurice. Il était notamment battu par la pièce droite du fort de Cindey dont on aperçoit l’embrasure dans la falaise au-dessus du clocher de l’Abbaye. Cet ouvrage interdisait l’obstacle de Lavey grâce à ses canons de 10,5 cm spéciaux, capables aussi bien d’effectuer des tirs d’artillerie en trajectoire courbe que d’engager des chars sur l’obstacle en trajectoire tendue.

 
 

  
Association Fort de Litroz - J.-C. Moret©   2002 - 2018